est-il possible de faire une installation électrique soi-même ?

est-il possible de faire une installation électrique soi-même ?

Vous pouvez réaliser une installation électrique vous-même. À ne pas oublier que le travail est délicat, et la moindre erreur peut provoquer de graves accidents.

Que ce soit en vissant une ampoule ou en installant une étagère, nous aimons tous nous lancer dans certaines tâches de bricolage dans la maison. Cela semble une idée intéressante au premier abord. Le travail est rapidement exécuté sans que vous ayez à débourser de l’argent. Cependant, il y a des opérations que vous ne pouvez tout simplement pas faire vous-même. Dans cet article, nous allons explorer les travaux électriques que vous pouvez effectuer vous-même, ainsi que les tâches où il vaut mieux solliciter des professionnels.

Nous recommandons les 5 directives suivantes dans la mesure où vous vous lancez dans la réalisation d’une installation électrique :

  • Localisez les câbles dans vos murs
  • Utiliser un appareil à courant résiduel
  • Coupez le courant
  • Vérifiez l’état des outils électriques
  • Demandez conseil à un électricien

Cependant, le meilleur conseil que nous pouvons donner est d’éviter ce type de bricolage. Contrairement à la décoration ou la rénovation, les travaux électriques comportent de graves risques – pour vous et votre habitation.

Les dangers des travaux électriques

La réalisation d’une installation électrique est risquée dans la mesure où l’intervenant ne possède pas les qualifications requises. Des études montrent que près de la moitié des chocs électriques graves surviennent à cause de bricolages électriques. En plus de provoquer des brûlures et une sensation désagréable, ces chocs peuvent endommager les tissus ou même provoquer une crise cardiaque.

Voici les principales erreurs commises lors de travaux électriques :

  • Couper des fils d’alimentation
  • Perçage dans le câblage
  • Réparer des éléments électriques encore sous tension

Cependant, effectuer des travaux électriques sans la bonne formation peut également constituer une menace pour votre propriété. D’autres études révèlent qu’un tiers des électriciens ont vu des accidents électriques de bricolage qui ont entraîné d’importants coûts de réparation.

Y a-t-il des travaux électriques sans risque ?

Cela dit, il y a quelques tâches que vous pouvez faire vous-même. Les petites tâches – comme le remplacement d’un fusible ou le changement d’ampoules standard – sont évidemment sûres. Toutefois, vous devez toujours suivre les instructions, si vous n’avez jamais changé de fusible auparavant. Assurez-vous d’avoir le bon fusible. Pour tout ce qui est plus grand ou plus complexe, nous vous conseillons toujours de demander l’aide d’un électricien. Même si cela n’est qu’à titre indicatif. Un électricien peut s’assurer que vous ne vous faites aucun dommage ni à votre propriété et vous recommande les meilleures solutions.

Pour rappel, une installation électrique se compose d’appareillages électriques et de circuits électriques. Le déploiement d’une nouvelle installation électrique requiert l’expertise d’un intervenant qualifié ou d’une entreprise spécialisée. Chaque pays possède une règlementation stricte en matière d’installation électrique. L’ensemble à mettre en place doit ainsi être conforme à cette règlementation. Dans une certaine mesure, réaliser vous-même une nouvelle installation électrique ou une modification importante peut être illégal. Cela pour dire que solliciter un professionnel reste la meilleure alternative en termes de travaux électriques.

que dire des lampes LED ?

Les lampes LED ont actuellement le vent en poupe et remplacent peu à peu celles à incandescences. La raison de ce fort engouement est probablement due aux multiples avantages qu’elles puissent offrir. Comment reconnaître une ampoule LED ? Quels sont ses avantages ? Dans ce présent article, découvrez tout sur les lampes LED.

Ampoule LED, de quoi s’agit-elle exactement ?

Historiquement les ampoules LESD ont vu le jour en 1962. Elles sont dotées de la technologie Diode Electro Luminescente d’où le diminutif LED. Il s’agit d’un composant électronique qui a pour capacité de provoquer l’électroluminescence. De petite taille, les diodes se sont regroupées dans la lampe dans une boîte à forme variée.

Il est à savoir que les ampoules LED existent en de nombreux modèles. Vous pouvez trouver des lampes LED classiques et celles beaucoup plus améliorées. Bien évidemment, comme son nom le laisse clairement entendre, les modèles améliorés présentent plus d’avantages. Ils bénéficient d’un grand-angle de luminosité allant jusqu’à 140°. De plus, ils permettent de réduire considérablement la consommation d’énergie.

Les avantages des lampes LED

Si les lampes LED ont, ces dernières années, connu un fort succès, c’est grâce aux nombreux avantages qu’il permet d’offrir. Le tout premier atout de cette technologie se réside dans sa haute durée de vie. En effet, une ampoule LED représente environ à 100 000 heures de longévité alors que les lampes fluocompactes ne présentent que 10 000 heures. Bien évidemment, cela va vous faire une excellente économie sur l’achat.

Outre cela, une lampe LED profite d’une bonne efficacité énergétique. Elle est dotée d’un haut potentiel de progression. Bien évidemment, cette innovation est spécialement réputée pour offrir un excellent rendement énergétique. Ceci se trouve en règle générale entre 40 et 80 lumens par watt. Il est à noter que les ampoules LED améliorées peuvent disposer d’un très haut rendement qui peut atteindre jusqu’à 800 lumens.

Autres avantages

Les atouts que peuvent procurer les ampoules LED ne se limitent pas qu’à ceux citer plus haut. Elles disposent plein d’autres atouts. En effet, ce genre de lampe promet un éclairage d’excellente qualité. En effet, les lampes LED bénéficient d’un haut niveau de luminosité, et ce, dès l’allumage. Le confort est au rendez-vous !

Aussi, les ampoules LED séduisent également par leur petite taille. Elles se placent facilement et n’occupent pas beaucoup de place. Ce qui est intéressant, ce que cette technologie est moins gourmand en énergie. Elle permet à ses utilisateurs de réaliser de réelles économies d’énergie. De plus, les lampes LED fonctionnement parfaitement à basse tension. Même sous de basses températures, elles peuvent sans souci fonctionner.

Voilà vous savez désormais les inconvénients d’une ampoule LED. Pourtant, celle-ci présente quelques points négatifs. Il est à noter que le processus de fabrication de cette technologie est principalement énergivore. Aussi, elle ne s’adapte pas à l’éclairage de forte puissance. Ce qui est regrettable avec cette innovation est le fait qu’elle dispose d’un réel impact environnemental.

les avantages de domotiser la maison

Vous voulez plus de confort dans votre maison ? Vous aimez la technologie ? Et bien, ceci est pour : la maison domotique. Rendez votre maison plus intelligente et à la pointe de la technologie. C’est à la fois combinaison de l’informatique et de l’automatisation. Cela répondra à toute votre attente concernant vos besoins quotidiens à la maison. Afin de vous convaincre, voici quelques avantages de domotiser la maison.

Le confort total

Vous pouvez planifier vos taches ménagères juste en utilisant votre tablette ou Smartphone. Commanditer tous vos appareils sans se déplacer d’un endroit à un autre. Vous ne vous fatiguez plus pour vos taches. Par exemple, vous pouvez régler votre éclairage pour allumer ou éteindre la lumière aussitôt que vous le voulez. Pour un bain plus confortable, et grâce au système audio domotique, écoutez de la musique tout en étant détendue. Pour une soirée entre amis, regardez des films comme au cinéma en choisissant votre programme préféré.

Plus de sécurité avec la domotique résidentielle

Grâce à la technologie, vous pouvez toujours garder l’œil sur votre maison même en dehors de celle-ci. En quelque geste, vous prenez accès de votre système de sécurité. Vos portes se ferment automatiquement derrière vous. En cas d’effraction votre système de sécurité vous avertit. Cela vous permet d’appeler immédiatement les autorités. De plus, l’alarme se déclenchera automatiquement en cas de vol ou en cas d’incendie. Quelques caméras enregistrent et conservent des vidéos dans un Cloud pour une période définie. Vous pouvez garder l’œil sur vos enfants même si vous êtes absent.

Économique et écologique

Grâce à la domotique de maison, vous dépensez moins d’argent sur les factures d’électricité. Vous pouvez contrôler l’élévation ou diminution de la lumière. C’est tellement économique. Vous participez à la protection de l’environnement grâce à la domotique de maison. Les émissions de dioxyde de carbone sont réduites. En plus de cela, la domotique vous fait gagner de temps en maintenant en état la maison ou que vous soyez et à n’importe quelle heure.

Indépendance

Vous pouvez faire plusieurs choses en même temps. Vous n’avez pas besoin de quitter votre coin personnel. Par exemple, faire la cuisine tout en restant coller à votre travail. Vous ne risquez pas de bruler le diner. Il faudra juste avoir accès à tous vos appareils ménagers sur votre Smartphone ou tablette. C’est facile quand vous êtes dans une maison intelligente. Vous pouvez tout ranger vous-même sans faire d’effort. Vous n’avez plus besoin de l’aide de quelqu’un pour vos tâches quotidiennes.

Profitez du confort que vous offre la domotique de maison. Économisez plus et dépensez moins avec la technologie dans votre maison. Participez à la protection de l’environnement en réduisant l’émission de dioxyde de carbone. Soyez indépendant et contrôlez tous vos appareils ménagers et électroniques même à distance. Soyez en toute sécurité avec le système de haute protection. Il est quand même impératif de consulter un expert sur le domaine avant d’installer ce système chez vous.

domotique filaire ou sans fil ?

Plébiscitée par sa praticité et le confort ainsi que la sécurité qu’elle apporte, la domotique figure aujourd’hui parmi les systèmes les plus utilisés en France. Mais avant de recourir à celle-ci, il faudra s’informer plus amplement à son sujet afin de choisir le système qui convient le plus à la situation de chacun. Il faut donc définir si vous devez choisir la domotique filaire ou celle qui est sans fil. Voici comment procéder.

Comprendre la domotique

Grâce à la domotique, il est actuellement possible d’automatiser tous les appareils utilisés dans la maison. Il s’agit ici des systèmes d’ouverture (portes, fenêtres, portail, volets, porte de garage, etc.), du système de chauffage et de ventilation de la maison, des appareils électroménagers, de l’éclairage, etc.

Le système domotique est alors l’ensemble des techniques permettant de rendre l’utilisation des équipements de la maison automatique. Le pilotage de tous ces appareils sera centralisé dans une seule et même commande. Et bien entendu, cela peut être réalisé à distance. D’ailleurs, c’est ce qui attire réellement les utilisateurs chez ce système. Pour ceux qui n’ont pas le temps de se déplacer pour l’activation des ouvertures, surtout, recourir à la domotique est très avantageux parce que cela permet d’économiser du temps et de l’énergie.

La domotique sans fil

Pour ceux qui sont à la recherche d’équipement procurant le plus de confort et de facilité d’installation, il faut directement se tourner vers la domotique sans fil. En effet, le système domotique sans fil est surtout connu pour sa facilité d’installation et pour sa praticité. Vous n’avez pas besoin de solliciter l’aide d’un professionnel pour l’installation parce que tout est déjà expliqué dans la notice d’installation. Elle n’utilise pas de fil. Ce qui signifie que vous n’avez pas besoin de beaucoup de raccordement. Et pour pouvoir émettre un signal, elle fonctionne par onde radio.

Comme tout autre type de commande, la domotique sans fil est composée d’appareils comme la centrale, de système de commande et des accessoires qui peuvent être obligatoires ou facultatifs. Cela se choisit en effet en fonction des besoins de chacun, surtout pour les dispositifs de sécurité.

La domotique filaire

Ce système est appelé ainsi parce que les éléments qui le composent sont reliés par un câblage spécifique. Donc, le dispositif de contrôle est à fixer dans un certain endroit. Ce qui implique qu’il n’est pas nécessairement obligatoire de recourir à une télécommande. En effet, l’on utilise généralement un bouton poussoir ou un clavier à code lorsque l’on utilise la domotique filaire au niveau de la porte de garage, de la porte d’entrée ou du portail. Et pour le système d’éclairage et des volets roulants, tout est centralisé dans un seul interrupteur.

Si la domotique filaire est plus ou moins limitée dans sa fonctionnalité, elle offre un niveau de sécurité très élevé parce qu’il est impossible pour les personnes mal intentionnées d’avoir son accès. Toutefois, vous devez faire appel à un professionnel pour son installation parce que des travaux de maçonnerie sont à réaliser durant la mise en place des câbles.

que représente la domotique dans l’habitat ?

On entend de plus en plus parler de la domotique, et c’est un domaine qu’il est nécessaire de connaitre si on souhaite faire en sorte de vivre dans une maison qui soit à la fois pratique et moderne. Ce n’est cependant pas un sujet qui nécessite qu’on soit un expert pour comprendre comme les choses fonctionnent.

Présentation de la domotique

Lorsqu’on entend le terme domotique, il faut comprendre par là un ensemble de technologies qui ont été mises en commun afin de permettre à la maison de devenir un endroit futuriste et optimisé. Ici, bon nombre des parties de la maison sont automatisées, on contrôlables à distance en utilisant une télécommande. Si vous vivez dans une maison domotique, il vous sera possible de faire des choses comme programmer les heures d’ouverture et de fermeture des volets, ou encore, d’avoir des lampes qui s’allument et s’éteignent automatiquement quand on y entre ou sort.

Les différentes parties d’une maison domotique sont gérées par une unité centrale, qu’il est possible actuellement d’acheter pour tout juste quelques centaines d’euros. Ensuite, on doit se charger différents capteurs pour permettre de prendre le contrôle d’éléments électroménagers comme le thermostat ou le réfrigérateur. Pour les éléments comme les volets, on doit généralement s’occuper de mettre en place une motorisation qui permet au tout d’être piloté à distance par votre unité de domotique.

Pourquoi utiliser la domotique ?

Faire de votre domicile une maison domotique, c’est faire un pas vers l’avenir, et aussi vivre dans une maison avec de nombreux potentiels. En effet, une bonne partie des tâches et actions ménagères pourront s’effectuer par le biais d’une seule télécommande universelle. Vous pouvez contrôler des éléments comme l’ouverture de stores, la température ambiante, le fonctionnement de votre tondeuse à gazon ou bien voir qui est à la porte sans avoir à quitter votre canapé.

On peut aussi avancer des avantages sur le plan de la sécurité, et grâce à la domotique, il est possible de porter cela à un niveau en dessus. Le fait est que vous avez un plus grand contrôle de vos différentes alarmes et des capteurs. Avec un système domotique, vous pouvez enregistrer les différentes données collectées par ceux-ci, et visionner aisément les images des caméras de surveillance. Vous pouvez garder un œil à votre maison depuis votre smartphone ou tout ordinateur connecté à internet, tout cela grâce à la domotique.

Rendre votre maison domotique

Pour faire de votre domicile une habitation domotique, il est question de faire l’acquisition d’un bon modèle d’unité domotique. Pour cela, il est essentiel de bien arpenter le marché afin de dénicher quelle offre est la plus intéressante. Il n’est pas question de simplement comparer les prix, et pour aller plus loin, vous pouvez entrer la référence d’un modèle dans un moteur de recherche, puis vous tourner vers les forums de discussion spécialisée dans le domaine. Quand vous aurez amassé assez de connaissances sur ce type de dispositif, vous serez en mesure d’identifier quel modèle vaut plus le coup que les autres pour ce qui est d’un achat.

la domotique, qu’est-ce que c’est ?

Actuellement, le terme « domotique » devient de plus en plus courant dans le quotidien de tout un chacun. Effectivement, il n’est plus rare de constater que les ménages et les professionnels utilisent le système domotique tous les jours. Le terme désigne en effet un procédé technologique qui permet d’apporter à la fois le confort et la sécurité à une maison. Ici, la maison est également appelée « maison connectée ». Ce sujet englobe donc énormément de choses. Voici quelques explications.

Qu’est-ce que la domotique ?

Étymologiquement, domotique vient du mot « domus » qui veut dire « domicile » suivi du suffixe « tique » qui fait référence à la technique. Elle prend également la dénomination « smarthome » parallèlement à l’autre appellation « maison connectée ».

Dans la pratique, la domotique est l’ensemble des différentes techniques qui permettent de contrôler, d’automatiser et de programmer une maison. Comment une telle prouesse peut-elle être possible ? Et bien, il faut recourir à des dispositifs conçus pour être motorisés, automatisés et programmés. Aussi il est indispensable d’utiliser une connexion internet fiable parce que c’est ce qui va vous permettre de réaliser le pilotage à distance de vos appareils domestiques.

Les technologies utilisées dans la domotique

Dans le cadre d’une utilisation à l’échelle d’une habitation, trois types de technologie peuvent être appelés dans la domotique. Il s’agit de la technologie par réseau sans fil, la technologie par réseau câblé, et la technologie CPD (courant porteur en ligne).

La première permet de contrôler tous les équipements électriques de la maison. Elle est fiable et rapidement opérationnelle. Qui plus est, elle occasionne peu de pollution électromagnétique. Par la suite, la technologie par réseau câblé est encore plus fiable parce que toutes les installations sont sécurisées. Cette technologie est insensible aux perturbations électromagnétiques. Pour finir, la technologie CPD utilise les prises du domicile pour transmettre les informations entre les appareils et les unités de commande. Cela permet de réaliser une gestion simplifiée et un coût d’installation réduit parce qu’il suffit que les prises reçoivent les données qui lui sont destinés pour ensuite les transmettre.

Utilité de la domotique

Même si la domotique constitue encore un débat auprès des utilisateurs, force est de noter qu’elle offre des avantages indéniables pour ces derniers. Elle permet de simplifier le quotidien tout en limitant les modes de gestion et en vous offrant un gain de temps précieux. Il n’est effectivement plus nécessaire de se déplacer pour activer ou désactiver les appareils que vous utilisez chez vous. C’est surtout le cas pour le système de chauffage, l’éclairage, les ouvertures et fermetures ainsi que le système d’alarme de la maison.

La présence d’un système domotique à la maison fait surtout bénéficier beaucoup d’avantages aux personnes âgées et celles qui sont à mobilité réduite. Cela leur permet ainsi de limiter les déplacements et d’anticiper le fonctionnement de la plupart des appareils. En cas d’incident, le système offre aussi l’opportunité de prévenir directement les autorités ou les propriétaires de la maison (si ces derniers sont absents).

l’importance d’un fusible dans une installation électrique

Pour qu’on puisse dire d’une maison qu’elle est bien fonctionnelle, il est essentiel de faire en sorte que votre installation électrique soit bien mise en place. Celle-ci comprend un grand nombre d’éléments, et les fusibles se comptent parmi les parties qui viennent jouer un rôle qu’on ne peut pas minimiser.

L’utilité d’un fusible pour le réseau électrique

On utilise le terme fusible pour définir le coupe-circuit à fusible, et c’est ainsi une abréviation qui vient définir un élément dont le rôle est d’assurer un bon niveau de sécurité de votre réseau électrique. Il vient des moments où l’électricité atteint une intensité assez critique, ce qui peut être la cause de problèmes divers, comme le fait que les appareils pourraient être abimés en raison de surtension.

Il y a aussi le risque que les isolants ne supportent pas l’intensité de l’électricité en question, et cela peut même aller jusqu’à un début d’incendie si le tout n’est pas contrôlé à temps. Un fusible se met en marche lorsque l’intensité de l’électricité dépasse un seuil critique et ne redescend pas passé un certain moment.Quand cela se déroule, le fusible devient un point d’ouverture du circuit électrique qui pose problème, ce qui fait que l’électricité ne passe plus, et donc il n’y a plus de risque de surtensions ou d’autres problèmes.

On peut faire la distinction entre le disjoncteur et le fusible sur le fait qu’il est possible de remettre le disjoncteur en marche juste après qu’il se soit actionné, tandis que le fusible nécessite qu’on procède à un remplacement. Ainsi, il vous est conseillé de toujours avoir des fusibles de rechange en réserve, pour pouvoir remplacer ceux existants dans le cas où ils sautent, et il faut assurer que les modèles de remplacements aient le même ampérage que ceux en place.

Remplacer un fusible qui a sauté

En premier lieu, vous devez vous assurer que c’est bien un fusible qui a sauté et non un disjoncteur qui s’est mis en marche. Une fois que c’est vérifié, il est temps pour vous de faire le remplacement du fusible usé, et pour cela, vous devez d’abord éteindre le compteur principal afin d’éviter de vous électrocuter. Il vous est aussi conseillé de débrancher les différents appareils électriques de votre maison afin d’éviter que ceux-ci ne fassent sauter le nouveau fusible juste après qu’il ait été installé.

Vous devez vous assurer que le fusible que vous allez mettre en place est un modèle qui colle bien avec vos besoins, et aussi qu’il s’agisse d’un fusible de qualité. Pour vous assurer de cela, il vous est conseillé de vous tourner vers des compagnies qui ont su faire leurs preuves pour ce qui est de la qualité de leurs articles, et vous pouvez juger de cela par les différents avis qui sont laissés par les acheteurs de tels produits. En faisant cela, vous avez l’assurance que les modèles de fusibles dont vous faites l’acquisition pourront bien remplir leurs rôles, mais aussi pourront durer aussi longtemps que nécessaire jusqu’à ce qu’ils aient remplis leur fonction.

c’est quoi l’électricité bâtiment ?

Les différents travaux de construction nous amènent à nous tourner vers des domaines comme l’électricité de bâtiment. Ce domaine en particulier est essentiel si vous souhaitez assurer une bonne construction de l’ensemble de votre bâtiment de manière à avoir un résultat fonctionnel pour ce qui est des éléments qui y auront besoin d’électricité.

La mise en place du réseau électrique

Une maison ne peut pas fonctionner convenablement si on ne fait pas la mise en place d’un réseau électrique pour assurer une alimentation en énergie de ses différentes parties. En effet, différentes zones de la maison ainsi qu’un grand nombre d’appareils ont besoin d’électricité afin de pouvoir fonctionner convenablement. Par exemple, les luminaires se comptent parmi les parties de notre domicile qui ne peuvent pas fonctionner sans électricité, et qui sont pourtant essentielles à notre vie de tous les jours. Pour que le réseau électrique soit bien dans les normes, il est essentiel de respecter différentes règles quiont été mises en place afin de permettre que tout se passe dans les meilleures des conditions.

Répondre aux nécessités spécifiques

Chaque partie de notre maison qui a besoin d’électricité possède des spécificités qu’il nous faut connaitre, et on doit agir en fonction de cela. Le tout fonctionne généralement avec des paramètres de l’électricité courante, et c’est le cas pour les luminaires, mais aussi pour les éléments comme les prises secteurs. Pour que ces parties soient bien calibrées, il est juste question de faire la mise en place d’un compteur de courant pour la branche spécifique de votre maison, et de relier chaque partie à cette zone centrale. Il arrive aussi que certaines parties de la maison nécessitent des besoins spécifiques en termes d’électricité, notamment sur le plan de de la puissance, et ici, il est nécessaire de prendre certaines mesures en termes d’adaptation.

S’informer des obligations légales

Si vous êtes propriétaire d’un bien immobilier, il se trouve certaines réglementations auxquelles il vous est nécessaire de vous plier en termes d’installation électrique. Celles-ci se rapportent principalement à la sécurité des personnes qui occupent la construction. En outre, il est essentiel que les occupants de la maison disposent d’un élément qui permette de faire la coupure de l’électricité à un moment donné. Il doit aussi y avoir des éléments de sécurité comme un disjoncteur, ainsi que des fusibles. Un bon état des différentes installations électriques se compte également parmi les obligations des propriétaires d’un bien immobilier.

Protection contre la foudre

La foudre et les installations électriques dont difficilement bon ménage, et quand on ne prend pas de bonnes mesures pour éviter les problèmes, la foudre peut venir faire certains dégâts sur votre maison. En outre, on doit faire en sorte de bien utiliser un paratonnerre digne du nom, et le rôle de celui-ci est de rediriger la foudre vers le sol afin qu’elle le vienne pas causer de dégâts sur les éléments internes de votre maison. Sans l’utilisation d’un paratonnerre, on risque d’avoir de gros dégâts autant sur les appareils électroniques que sur les occupants de la maison en cas de foudre.

les principes de base d’une installation électrique

Il est nécessaire pour une maison de disposer d’une installation électrique qui soit bien dans les normes. En outre, c’est un élément d’une grande importance, car beaucoup des appareils et dispositifs qui nous permettent de mener une vie normale quotidienne fonctionnent en utilisant de l’électricité. Aussi, des défaillances dans cette installation pourraient être causes de danger.

Pourquoi une installation électrique est essentielle ?

On doit faire en sorte d’installer un réseau électrique digne du nom pour alimenter les différentes parties de notre maison qui nécessitent de l’électricité pour fonctionner. Les premiers concernés sont les luminaires, et ce sont des éléments essentiels car ils nous permettent d’avoir de la lumière une fois la nuit tombée. Ensuite, il y a les appareils électroménagers, comme le réfrigérateur, qui nous permet de stocker nos provisions, la plaque chauffante qu’on utilise pour cuisiner, le four micro-ondes, etc. qui sont tous des parties intégrantes de notre vie de tous les jours. Enfin, il y a les appareils qu’on utilise de manière relativement occasionnelle comme les ordinateurs ou bien la télévision.

Non seulement toutes les différentes parties de la maison ayant besoin d’électricité doivent être reliées au réseau électrique, mais aussi, il est essentiel que cela soit fait de manière à ce que le tout soit bien calibré. Par exemple, si vous voulez raccorder une extension de votre maison à un tel réseau électrique, il vous faut faire l’acquisition d’une nouvelle plaque de compteur électrique, pour éviter d’avoir à utiliser des fils à rallonge en trop grande quantité, qui ne sont ni convenables pour cet usage, ni très sécuritaires. Il y a aussi des mesures de sécurité qu’il est nécessaire de prendre, comme l’utilisation de dispositifs tels que les disjoncteurs. Ceux-ci viennent déconnecter une partie de votre réseau électrique à l’alimentation principale pour éviter un court-circuit.

Mettre en place votre réseau électrique

Tout doit commencer avec des plans, qui aideront à indiquer les différentes longueurs de câbles électriques nécessaires à l’installation, mais aussi l’acheminement optimal de chaque câble pour éviter que ceux-ci ne se chevauchent, ou ne soient trop enroulés autour d’eux. Tous les fils doivent partir du même compteur central, et si jamais des parties de votre maison sont neuves, comme des ailes récemment construites, il peut être nécessaire de faire la mise en place d’un nouveau compteur électrique juste pour cette partie de la maison.

Pour des raisons esthétiques, les câbles de votre réseau électrique ne sont pas rendus visibles, mais il ne faut pas qu’ils soient trop difficiles d’accès. C’est le cas dans la mesure où cela pourrait poser problème en cas de nécessité d’un dépannage ou d’un remplacement de ceux-ci. Aussi, en prévision de telles actions, il est fortement conseillé de garder les plans de votre réseau électrique quelque part où ils seront faciles d’accès. Ce sera plus simple de faire les réparations si on sait exactement vers où se tourner pour avoir accès aux câbles, mais aussi, cela rend également plus simple le travail d’inspection qui est obligatoire pour toutes les maisons, et cela sur une base périodique.

maison autonome avec des panneaux solaires

Produire sa propre source d’énergie, faire évoluer son habitat en une maison totalement autosuffisante, c’est le défi qui se donne les propriétaires actuellement. Cette transition énergétique est le fruit de longues recherches et d’une baisse considérable des prix d’acquisition d’un panneau solaire. En raison de la compétitivité du marché et de la hausse du rendement, il est à présent envisageable de se procurer ces dispositifs sans avoir à se ruiner financièrement. À une certaine époque, ces installations furent destinées à des sites spécialisés. Heureusement, peu à peu, les États ont voulu commercialiser et rentabiliser ces systèmes de production. Et c’est ainsi qu’avec la coopération des producteurs, le marché s’est ouvert.

Quel est l’intérêt de passer au photovoltaïque

Grâce à l’apport important en rayonnement solaire, envisager une autoconsommation est tout à fait faisable. De plus, comme il fut précédemment indiqué, le prix d’acquisition des panneaux solaire a nettement baissé. Tout d’abord, la première raison qui pousse les particuliers à s’essayer à cette nouvelle tendance, l’autonomie énergie électrique. Les principaux critères de faisabilité de ce projet tournent autour du site où installer le dispositif. Que ce soit le taux d’ensoleillement ou la surface dédiée aux panneaux, vous aurez un vrai contrôle sur votre consommation. Actuellement, il est fort plausible d’obtenir un statut complètement indépendant d’un point de vue énergétique.

Toutefois, durant les périodes de basses températures et de pénurie d’expositions solaires, il faudra prévoir un système de secours comme un groupe électrogène. L’autre cause de cet engouement pour l’énergie renouvelable est bien entendu la réduction de la consommation. À ce jour, les maisons sont devenues des lieux de surconsommation énergétique. En raison de l’épanouissement des gadgets et appareils électriques à travers le monde, la facture d’électricité devient une charge financière lourde à porter. Afin de pouvoir subvenir aux besoins secondaires, les propriétaires essayent d’alléger les frais encourus. De nos jours, les fabricants conçoivent des installations mixtes capables d’exploiter à la fois l’énergie solaire et une mince partie de l’électricité.

Comment fonctionnent ces systèmes ?

Afin de favoriser la conversion vers l’énergie solaire, plusieurs fabricants se sont intéressés à une exploitation d’ampleur modeste de ces systèmes. Tout cela est bien beau, mais concrètement, comment arriver dompter le caractère aléatoire et imprévisible du soleil avec de tels dispositifs ? Afin d’y répondre, une définition s’impose. Un panneau solaire est un appareil disposant de milliers de cellules photovoltaïques. À l’intérieur de chaque cellule se trouvent des matériaux dits semi-conducteurs.

Avec la stimulation simultanée et spontanée, des photons de lumières engendrent un mouvement aléatoire et rapide des électrons. C’est ce phénomène physique contrôlé qui a donné naissance à l’énergie électrique. Sur le marché, plusieurs technologies de panneaux sont mises à la disposition des acheteurs. Dans la catégorie des produits de qualité supérieure, vous avez les panneaux monocristallins. En termes de rentabilité, ces dispositifs peuvent atteindre jusqu’à 20 % dans de bonnes conditions climatiques. Cependant, des panneaux avec cellules en silicium existent également. Plus abordable et caractérisé par ses propriétés résistantes aux hautes températures.